qualite de l'eau pour les nourrissons

Attention à la qualité de l’eau pour les nourrissons

Depuis 2012, un arrêté préfectoral recommande de ne pas utiliser pour les nourrissons de moins de 6 mois à des fins alimentaires l’eau distribuée par les réseaux publics, lorsque les taux en perchlorate sont supérieurs à 4 microgrammes par litre. Jusqu’à présent, nous étions à l’abri de cette contrainte. Mais trois années de sécheresse consécutives sur le territoire de la métropole européenne de Lille ont conduit à un abaissement historique du niveau des nappes phréatiques.

Les différents acteurs de notre alimentation en eau potable sont conduits à diversifier les sources d’approvisionnement, et de faire notamment appel à des forages où la présence de perchlorate est connue. Il est donc possible que ce seuil de recommandation de 4 microgrammes soit dépassé dans notre secteur. 


La Mel et les services de l’État recommandent dès aujourd’hui par principe de précaution de ne pas utiliser l’eau du robinet pour les nourrissons de moins de 6 mois pour la confection de leurs biberons. 
L’eau du robinet demeure potable, le perchlorate ne faisant pas partie des paramètres définissant la potabilité de l’eau. Il est possible, sans aucun risque, de se laver les dents, prendre une douche, faire la vaisselle de toute la famille (y compris laver les biberons), laver le linge, etc. 
Cette recommandation est valable jusqu’à la recharge de la nappe phréatique et dépend donc de la pluviométrie. Les prévisions ne permettent pas d’imaginer un retour à la normale dans les jours qui viennent.

Fermer le menu